Institut Des Thérapies Somato Émotionnelles

Rear View Of Mature College Student Asking Question In Class

Notre école

L'institut des thérapies somato émotionnelles

L’ITSEM forme des thérapeutes somato-émotionnel

Organisme de formation référencé 

L’Institut des Thérapies somato-émotionnelles (ITSEM) est un établissement d’enseignement de qualité.
Notre enseignement, adapté au monde d’aujourd’hui, se veut pragmatique, réaliste et en adéquation avec les besoins des élèves et des patients.
Nous préparons nos élèves de manière à ce qu’ils trouvent leur place dans la société actuelle. Le taux de satisfaction de nos élèves est de 93% en 2020.
Après épreuve de rattrapage pour certains, le taux d’obtention du diplôme TSE, validé par un jury indépendant est de 98%.
Somato émotionnelle Boutton
La thérapie somato émotionnelle est une thérapie qui prend en considération l’être humain dans ses trois dimensions : âme, corps, esprit, ainsi que son vécu et le système environnemental dans lequel il évolue.

Ses fondateurs ont développé une méthodologie propre au somato émotionnelle, fruit de leurs expériences et de leurs savoir-faire.

Le métier de thérapeute somato émotionnel s’excerce en libéral ou salarié en clinique privée. Il n’y a pas d’équivalence possible avec d’autres diplômes ou certifications. Michaël ILLOUZ est le concepteur et le responsable pédagogique de la méthode ITSEM.

L'être humain, au cœur des émotions… L'approche bio-psycho-social de ITSEM

Indéniablement, depuis sa conception, l’être humain est un être émotionnellement sensible. Au cours de la vie intra utérine, le bébé est directement en relation avec les émotions de sa maman, et il y réagit avec tout son corps. Une connexion indispensable, mais qui déjà l’impacte dans tout son être. Arrive ensuite la naissance… une expérience intense qui s’imprime « au plus profond de nous-mêmes » et nous accompagne tout au long de notre vie. L’ensemble de notre vécu, au quotidien, a des conséquences directes sur notre corps.
Aujourd’hui il n’est plus possible de concevoir la santé physique sans prendre en compte l’âme, les pensées et les émotions. La preuve en est que plus nous sommes stressés, plus nous risquons d’être malades ou en souffrance.
Tout ce qui ne s’exprime pas s’imprime.

Les émotions sont encore trop souvent considérées comme des manifestations à contrôler. Or, les émotions non exprimées viennent s’imprimer et s’enkyster dans les tissus.  Ainsi notre corps devient un lieu de mémoire à explorer et à comprendre !

La libération somato-émotionnelle, comment cela fonctionne ?

La libération somato-émotionnelle est un processus thérapeutique
qui aide le corps et l’esprit à se libérer de mémoires résiduelles
liées à une expérience traumatique passée physique et/ou psychologique.


Tout un travail sur les mémoires corporelles…

Lorsqu’un traumatisme physique ou psychologique a lieu, une charge émotionnelle se déclenche, reliée à une force physique perceptible. Parfois, le corps, ne sachant que faire de cette énergie, l’isole, l’encapsule, comme pour la mettre de côté, le temps de pouvoir s’y adapter et s’en libérer le temps venu. On parle alors de kyste énergétique. Bien cachés, les kystes énergétiques sont tout de même bel et bien présents, entrainant une gêne à l’épanouissement et au bien-être, une fatigue chronique, voire des perturbations sur le plan de la santé… En conséquence du blocage occasionné par les kystes énergétiques, le corps peut développer des symptômes de souffrance physique, psychique ou émotionnelle. Il arrive même que, sans solution, l’organisme s’organise inconsciemment pour soigneusement éviter les situations pouvant réactiver ces traces de mémoires.
L’objectif de la libération somato-émotionnelle est d’accompagner le patient à reprendre contact avec ses mémoires corporelles. Bien accompagné, dans un cadre sécurisant, respectueux et sans jugement, le patient trouve la bonne distance et les ressources nécessaires, pour approcher en toute sécurité les mémoires encapsulées et s’en libérer.

Tout un cheminement intérieur…

Le processus de libération somato-émotionnelle est un cheminement qui amène au plus profond de soi-même, permettant de découvrir et comprendre les vieux schémas ou croyances qui nous habitent, mais aussi de faire le lien avec des événements que nous pensions avoir oubliés. Si nous ne pouvons pas changer le passé, nous pouvons, en réévaluant les situations traumatiques, changer les charges énergétiques associées. Une belle occasion de s’ouvrir à soi-même, de mieux se connaître et de gagner en liberté intérieure. Et au bout du chemin : des dispositions nouvelles pour vivre en meilleure santé physique et psychologique !
L’approche douce et non invasive de la libération somato-émotionnelle invite à communiquer avec son espace intérieur et favorise la conscience psychocorporelle. Petit à petit les tensions et les blocages se libèrent ; c’est le corps lui-même qui effectue les changements nécessaires pour retrouver un équilibre harmonieux.
Le thérapeute accompagne, facilite, ce cheminement. Par l’échange verbal, l’écoute des ressentis corporels et des signaux que le corps veut bien laisser émerger, le thérapeute aide le patient à verbaliser ses prises de conscience et soutient sa recherche de solutions d’intégration. Si nécessaire, le thérapeute est capable d’identifier les blocages mécaniques fonctionnels dans le corps du patient et les libérer.

Comment se déroule une séance de libération somato-émotionnelle ?

Une rencontre en toute confiance

L’accompagnement se fait en séances particulières. Avant tout traitement, le thérapeute fait connaissance avec son patient : antécédents, problématiques de santé, attentes particulières… Le patient est accueilli tel qu’il est dans un climat de respect. Dans un second temps le thérapeute renseigne son patient sur la méthode thérapeutique et sur le déroulement du traitement.

Une méthode thérapeutique manuelle douce

Le patient est invité à se coucher sur une table de massage, vêtu d’habits confortables. Le travail peut également se faire assis ou debout, en mouvement ou encore au sol (particulièrement avec les enfants). Grâce à des contacts fins avec les mains, le thérapeute somato-émotionnel se met à l’écoute des rythmes du système cranio-sacré de son patient. Il ressent le mouvement subtil des tensions présentes dans le tissu conjonctif, dans les organes, dans les muscles et les os. Les congestions et autres blocages perçus donnent au thérapeute des indications sur l’endroit où il doit déplacer ses mains. Les kystes énergétiques peuvent être libérés au moyen de fines techniques manuelles (légères impulsions) et/ou de communication avec l’ensemble du système. À ce moment-là, le thérapeute, toujours en lien avec son patient, perçoit comment l’organisme s’organise dans un nouvel équilibre et l’accompagne dans le processus d’autoguérison.

Tout au long de la séance, une sorte de dialogue prend place
entre les mains du thérapeute et le corps du patient.

 
Les séances peuvent être accompagnées et soutenues verbalement. Toutefois, de longs moments de silence apparaissent fréquemment. Pendant le traitement, peuvent émerger à la conscience des expériences ou images du passé, des pensées, des sensations corporelles et/ou des sentiments… Le thérapeute somato-émotionnel accompagne ce processus par l’écoute et la parole, tout en se basant sur les ressources du patient.

Une écoute et une relation d'aide

La durée de la séance est variable. Entre les séances et/ou après la fin de la thérapie, pour renforcer les bénéfices, le thérapeute somato-émotionnel propose si besoin à ses patients des exercices à pratiquer. Leur pratique régulière à la maison aide les patients à acquérir une meilleure perception d’eux-mêmes, mais surtout à comprendre et à prendre pleinement part au processus de santé engagé.

La thérapie somato-émotionnelle est une approche complémentaire, qui ne se substitue pas au diagnostic médical et à la médecine allopathique.

Close up portrait young beautiful girl making face head massage. Model lying on the knees of a masseuse in a yoga studio. Treatment, rest, relaxation, health skin care, spa

Dans quels cas consulter un thérapeute somato-émotionnel ?

  • Maux de tête, migraines
  • Stress, troubles du sommeil
  • Maux de nuque, de dos, de bassin, sous la forme de tensions et douleurs diverses
  • Troubles digestifs : colopathie, constipation, RGO
  • Troubles respiratoires : sinusite, asthme, otites à répétition
  • Fatigue, apathie, dépression
  • Problèmes émotionnels et post traumatique
  • Fibromyalgie
  • Lombalgie
  • Dorsalgie
  • Cervicalgies
  • Vertiges
  • Acouphènes

La séance de thérapie somato émotionnel ne se substitut pas à une consultation médicale. Pour tout rdv, il est conseillé d’avoir consulté votre médecin auparavant.

 

 

La recherche en Thérapie somato émotionnel

Entièrement intégrée aux cursus et programmes pédagogiques de l’ITSEM, la formation à la recherche implique tous les étudiants. L’ITSEM met un point d’honneur à former ses étudiants par la pratique. C’est une conviction forte de l’école, un passage obligé et nécessaire pour la professionnalisation des praticiens de demain.

L’apprentissage à la recherche n’échappe pas à cette règle. Au sein de l’école, elle passe par une formation théorique, doublée d’une expérience pratique.

 Cela permettra à l’étudiant:

  • d’actualiser ses connaissances et d’exercer son esprit critique, par l’apprentissage de la remise en question,
  • d’assurer l’évolution de ses compétences tout au long de sa vie de praticien.

Le cursus de formation s’organise autour de :

  • cours magistraux (rédaction scientifique, études sur l’anatomie et les neurosciences, d’observation et expérimentales, principes de la démarche, méthodologie de la recherche expérimentale, analyse critique de la littérature scientifique, analyse statistique des données, etc.),
  • travaux dirigés encadrés (rédaction de synthèses de littératures, posters, analyses critiques d’articles, etc.).

L’étudiant peut également participer à des travaux de recherche, ou réaliser des expérimentations grâce à nos conventions.

 

Enquête d'insertion

Enquête d’insertion à 6 mois réalisé sur les diplômés de 2020

Que deviennent les TSE cerifiés de ITSEM ?

CONTEXTE DE LA PROFESSION – UN MÉTIER NOUVEAU ET EN PLEIN EXPANSION ;

Différents facteurs permettent de penser que cette progression restera constante :
• Aujourd’hui plus de 85 % des mutuelles proposent un remboursement des soins alternatifs.

  • Les motifs de consultation se multiplient : même s’ils sont encore majoritairement liés à une plainte articulaire ou post-traumatique, de plus en plus de patients consultent pour traiter des migraines, des insomnies, des troubles digestifs, ou atténuer leur stress. Pour le grand public, la distinction entre le corps et les émotions n’a plus lieu d’être. Le TSE est tout à fait à sa place.
  • La COVID a aussi rappelé à tous le monde la nécessité d’une prise en charge globale de sa santé. Cela crée une habitude de consultation qui constituera la clientèle de demain.
    En ce qui concerne les personnes âgées, il est à noter que les maisons de retraite ont de plus en plus souvent recours à un TSE. Là encore c’est un potentiel à ne pas négliger.
    • Enfin, de nouveaux lieux d’exercice de la profession se font jour : clubs sportifs, maisons d’accueil spécialisées, hôpitaux, cliniques, maternités, entreprises. Des terrains de pratique que nos étudiants sont amenés à connaître durant leur cursus grâce aux partenariats régionaux développés par notre école. Un atout supplémentaire dans leur future insertion professionnelle.

LES FACTEURS DE RÉUSSITE –

Etre Thérapeute somato émotionnel, c’est exercer deux métiers à temps plein : celui de praticien bien sûr, mais également celui d’entrepreneur !

Nous préparons également nos étudiants à l’exercice de ce second métier :
• en leur dispensant en fin de cursus des cours de comptabilité, de gestion, de marketing, de droit
• en leur proposant des rencontres avec des partenaires professionnels (banques, assurances, prévoyance)
• et en les orientant dans la mise en place d’une stratégie d’installation (étude de marché, business plan, constitution d’un réseau professionnel, etc.).

CHOISIR SES CONDITIONS D’EXERCICE

L’exercice en cabinet libéral est bien sûr prépondérant.
Mais même si la création d’un cabinet ne représente que peu d’investissement au départ, il n’est pas forcément aisé de se constituer une clientèle en un minimum de temps.

Certains de nos diplômés choisissent également un exercice mixte en combinant exercice libéral et salarié (ou honoré) dans des clubs sportifs, des EHPADS, des maternités, des unités de soins (CHU, cliniques) ou en entreprise.
D’autres deviennent également formateurs à ITSEM.
D’autres enfin, peuvent choisir d’exercer leur profession à l’étranger.

ENQUÊTES RÉALISÉES AUPRÈS DE NOS DIPLÔMÉS

La certification de TSE délivré par l’ITSEM :

Dans le cadre de cette certification, l’ITSEM réalise une enquête auprès de ses diplômés à 6, 18, 24 et 30 mois après leur certification. Les informations ainsi récoltées sont traitées en toute confidentialité.
Tout au long de leur cursus et plus particulièrement durant leur dernière année de formation, nous rappelons à nos diplômés que nous serons amenés à les contacter dans le cadre des enquêtes d’insertion.
Cela nous permet de leur indiquer l’importance de ce suivi, ses modalités, sa fréquence et son objet.
Nous planifions l’envoi des enquêtes qui sont adressées aux diplômés via une solution de questionnaire en ligne. Cette solution facilite la traçabilité et le traitement des réponses en toute confidentialité et dans le respect du RGPD.
Nous programmons l’envoi du questionnaire et des relances en cas de réponse incomplète ou d’absence de réponse.
Quelques jours après le premier envoi, notre équipe (administrative et de coordination pédagogique) appelle chaque diplômé concerné pour nous assurer qu’il a bien reçu le questionnaire par voie électronique et qu’il va y répondre.
Notre établissement dispose également d’une association des anciens et d’une page facebook dédiée.
C’est un excellent moyen de conserver le contact avec nos diplômés notamment entre deux enquêtes.
Enfin, nous revoyons régulièrement certains d’entre eux dans le cadre du programme de formations postgraduées que nous organisons. C’est également l’occasion de les questionner sur leur installation.

LES RÉSULTATS DE L’ENQUÊTE

Evolution du placement des titulaires de la certification sur les promotions 2020

75 % de nos diplômés ayant répondu aux enquêtes d’insertion exercent le métier de TSE dès 6 mois de certification.

A) Moyenne de rémunération brute annuelle
90% des diplômés ont déjà un exercice de thérapeute (infirmière, thérapeute holistique, masseuse etc…). La formation a d’abord été un moyen d’enrichir leurs compétences. Il est donc difficile d’évaluer la part financière de la thérapie somato émotionnel.

Une seule élève s’est installé directement comme thérapeute somato émotionnel, au bout de 6 mois, son chiffre d’affaire est de 7900 euros.

 Lieu d’exercice de la profession

  1. IMPLANTATION DES DIPLÔMES 2020 A 6 MOIS

2020

Bordeaux

0 %

Gironde

 32%

Nouvelle Aquitaine

16 %

Autres régions

52 %

Etranger

La grande tendance qui se dégage dans l’analyse des enquêtes est le choix des diplômés d’intégrer des cabinets pluridisciplinaires et proche des grandes agglomérations. Un TSE travaille dans une EHPAD.

Des compétences solides acquises durant leur cursus au sein du ITSEM

• Une véritable volonté d’accroissement des expériences cliniques proposées à nos étudiants :
– la patientèle de nos cliniques pédagogiques interne est en constante augmentation,
– prise en charge de patients en entreprise ou dans le cadre de manifestations sportives leur permettant de prendre en charge une patientèle aux motifs de consultation variés et de tisser des contacts professionnels très précieux pour leur installation.
• La réflexion constante sur les méthodes pédagogiques et docimologiques au sein de l’établissement : Les évaluations continues pratiques et théoriques, permettent à l’étudiant de mieux apprécier sa progression et de construire son autonomie. Un accompagnement de proximité de nos étudiants par nos équipes de coordination pédagogique favorise une compréhension durable et la réussite tout au long du parcours.
• L’insertion professionnelle s’anticipe également par des contenus spécifiques y préparant (marketing, communication). La communication autour du mémoire de fin d’étude, présentation d’un poster en anglais, par exemple, prépare l’étudiant à participer à des colloques ou journées d’étude, et à faire connaitre son travail.
• La démographie régionale est également favorable à une meilleure insertion professionnelle : la région bordelaise présente l’une des plus fortes attractivités de toutes les régions françaises. Il est probable que ce dynamisme démographique ait un impact favorable sur les patientèles et donc les revenus des TSE.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site et réaliser des statistiques d’audiences.